Aujourd’hui dans Salamatou de Beauvoir *in french only

 

13116603_252733655093803_1199593385_n

Illustration by Sally Nixon – Instagram @sallustration

 

Today we are welcoming Saraounia’s first post for The Mymy Project.

The post is in french, and it’s about a trending and oh! so political topic right now: black women’s hair. Enjoy!

She calls this section “Salamatou de Beauvoir”. It refers to Simone de Beauvoir and a typical African name. She shares reflections on society and culture.

 

Dans mon salon de coiffure, on coud. On coud à longueur de journée, on découd et on recoud. Bref, on coud. Les coiffeuses sont des couturières qui sans cesse remettent sur le métier leur ouvrage.

Loin de moi l’idée de me poser en juge ou de prôner un retour au naturel, telle une activiste nappy ( natural & happy si vous avez vécu dans une grotte les 5 dernières années, c’est un mouvement qui prône le retour au cheveu naturel, crépu ou frisé, et renonce au défrisage chimique ). Le bonheur c’est bien plus que des cheveux, quelque soit leur nature d’ailleurs.

Mais cela fait quelques années que je roule ma bosse dans ces centres de beauté capillaires et je n’ai encore jamais vu une femme entrer avec un tissage/perruque/weave ou que-sais-je et sortir sans artifices capillaires. Evidemment, elles vous diront que c’est un choix, qu’elles varient ainsi les styles possibles et que même les stars et vedettes blanches se font poser des extensions. Alors pourquoi stigmatiser ma sœur noire ?

Parce que celles qui succombent au charme du postiche capillaire tombent malgré elles dans une forme d’addiction et de mésestime de soi. Ophélie Winter ou Jenifer apparaissent publiquement sans extensions (ok mes références datent un peu), pas Ciara et encore moins Beyoncé.

Je me souviens, adolescente, avoir fait pour la première fois des tresses en utilisant des rajouts. Petit look de Brandy des tropiques, je me pavanais à l’école forte des compliments reçus et sûre de moi et de ma séduction naissante. Et puis le mois a passé et le moment de retirer ces tresses est arrivé comme une sentence. Je me suis sentie dénudée, dépouillée de mon attrait principal. Un peu comme Samson à qui l’on avait retirer sa force, moi en me retirant les rajouts, je perdais ma beauté. J’avais 17 ans, je me souviens que la journée au lycée avait été un calvaire et j’avais supplié ma mère de m’en refaire le soir même. En sortant du boulot, la pauvre avait dû acheter des mèches et s’était échiné sur ma tête une bonne partie de la nuit, pour que je puisse retourner au lycée avec de longues nattes.

Voilà j’avais 17 ans et je venais de tomber dans un engrenage typique de ce que ces artifices sont capables d’engendrer. Une addiction.

Enchainer les tissages ce n’est pas bon pour nos cheveux, ils ne respirent pas et leurs soins t limité, mais ce n’est surtout pas bon pour l’image de soi. Se croire tributaire d’une chevelure lisse, bouclée, touffue  , longue ou courte c’est se faire une entaille profonde à l’ego.

Considérer toutes les coiffures possibles avec ou sans rajouts, tresses ou brushing, naturelles ou défrisées et jouer avec ces styles permis par des siècles d innovation capillaire , je dis oui. 1000 fois oui. Mais se rendre esclave du tissage,non . 1000 fois.

Annalise dans How to get away with a murder n’est pas moins puissante lorsqu’elle se défait de sa perruque le soir venu, l’actrice, Viola Davis, qui la joue n’en porte plus depuis longtemps et elle est magnifique. Avec ou sans.

Ces femmes que je vois faire coudre chaque semaine des centaines de milliers de francs sur la tête , ne soupconnent pas à quel point je les trouve belles sans. J’ai pris pour habitude de ne jamais complimenter une amie portant un postiche sur sa chevelure ( sauf quand parfois l’artifice est si parfait que je ne m’en aperçois pas) mais de valoriser au contraire un coming out capillaire («  je suis comme je suis  pian ! »).
Faites comme moi.

Saraounia

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s